À propos de l’auteur

Loïc Le Pape

Je suis actuellement maître de conférence à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne et chercheur au CESSP. Auparavant, j’ai été chercheur contractuel à l’IDEMEC (Université d’Aix-Marseille) dans le cadre d’une recherche collective financée par l’Agence nationale de la recherche (ANR) intitulée CIRELANMED, pour « circulations religieuses et ancrages méditerranéens« . Cette recherche, coordonnée par Katia Boissevain (CR CNRS – Idemec) s’inscrit dans une zone géographique précise, celle de la Méditerranée, avec une attention particulière pour les changements politiques et sociétaux en cours sur la rive Sud et un comparatisme avec le Nord et à l’Est. Nous abordons « la circulation religieuse » dans son sens large, tout d’abord comme faisant référence à la migration et aux pratiques religieuses importées et recomposées, mais aussi, comme un concept recouvrant plusieurs types d’actes tels que la formation du personnel religieux, la conversion religieuse classique et les développements contemporains des lieux de pèlerinages pris dans des enjeux de patrimonialisation, de développement touristique et de politique locale.

Auparavant j’ai été chargé de la validation scientifique au sein du pôle information scientifique au Cléo – OpenEdition, en charge de la plate-forme Calenda.

Formé à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence (1998), titulaire d’un DEA de science politique comparative (1999), j’ai effectué une thèse de sociologie à l’EHESS (2000-2007) sous la direction de Fanny Colonna. J’ai également enseigné  à l’Institut catholique de Paris (ICP), à l’American University Center of Provence (AUCP) et j’ai mené des recherches au sein de l’IREMAM et de l’IDEMEC ces dernières années. Je suis maintenant membre du Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP).

Je suis également membre du Laboratoire de sciences sociales appliquées (LaSSA), collectif de jeunes chercheurs qui essaient de faire de la recherche autrement, en lien avec le monde académique mais en cherchant une ouverture plus systématique avec la société civile.

Curriculum vitae (version abrégée)

ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

  •  Depuis septembre 2016 : Maître de conférences à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne (UFR 11. Science  politique)
  • Janvier-Aout 2016 : chargé du suivi scientifique des recherches, GIP Mission de recherche Droit et Justice, Ministère de la justice – CNRS.
  • 2013-2015 : Ingénieur de recherche contractuel à l’IDEMEC, chargé de la coordination du projet CIRELANMED.
  • 2011-2013 : Chargé de validation scientifique au Centre pour l’édition électronique (Cléo – CNRS).
  • 2009 : Ingénieur d’étude EHESS. Co-responsabilité d’un programme de recherche international : direction de l’équipe d’accueil et codirection de l’ouvrage final (programme de 25 chercheurs).
  • 2005 – 2007 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherches (ATER) à l’IEP d’Aix-en-Provence.

FORMATION

  • 2000-2007 Doctorat de sociologie. École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS Marseille), SHADyC (UMR 8562). Thèse dirigée par Fanny Colonna (IRIS – CNRS).
    • Titre : Qu’est-ce que la Religion pour les Français ? Ce que nous enseigne la conversion. Soutenance le 13 décembre 2007 à Paris. Mention : très honorable avec les félicitations à l’unanimité.
  • 1999 D.E.A. de Science Politique Comparative, Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence. Option : Monde Arabe et Musulman
  • 1998 Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence, Section politique et social.

 PUBLICATIONS PRINCIPALES

 OUVRAGES

Une Autre foi

  • Une autre foi. Itinéraires de conversions en France : juifs, chrétiens, musulmans, Presses Universitaires de Provence, Aix-en-Provence, 2015, 198 p.

 

  • Couv Traces 1pTraces. Désirs de savoir et volonté d’être. L’après-colonie au Maghreb, sous la direction de Fanny Colonna et Loïc Le Pape, Actes-Sud, Paris, juin 2010, 476 pages, 20 contributeurs.

 

DIRECTION DE NUMÉROS DE REVUES

ARTICLES DANS DES REVUES A COMITÉ DE LECTURE

  • 2014a « Faire communauté. Comment les églises fabriquent leurs convertis ? », in Théologiques, (dir. G. Mossière), vol. 21, n°2, pp. 101-120.
  • 2014b : « Les conversions religieuses en Méditerranée : dynamiques entre engagements individuels et cadres institutionnels » Introduction du numéro (avec Katia Boissevain) in Cahiers d’études du religieux-recherches interdisciplinaires.
  • 2014c : « Peut-on convertir un espace ? Le cas des mobilisations « salafistes » à l’université de La Manouba (Tunis) » in Cahiers d’études du religieux-recherches interdisciplinaires.
  • 2010 : « Un vote aux marges de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur ? Recompositions électorales dans les départements alpins » (avec Cécile Crespy), in J. Gombin et P. Mayance (dir.), Droit(es) aux urnes en PACA ! Les élections présidentielles de 2007 en région Provence-Alpes-Côte-D’azur, Cahiers Politiques, l’Harmattan, 2010, pp. 83-109.
  • 2008 : « Engagement religieux, engagements politiques. Sociologie de la conversion dans une confrérie musulmane » in Archives des Sciences Sociales des Religions, n°140, janvier 2008, pp. 9-27.
  • 2005 : « Les récits de conversion : d’une histoire personnelle romancée à l’analyse sociologique d’un engagement religieux », in Alfa 2005, Maghreb et sciences sociales, (coord. : K. Bendana, K. Boissevain, D. Cavallo), N° 1, Tunis, IRMC, 2005, pp. 77-87.
  • 2004 : « Les transformations économiques en Algérie : privatisation ou prédation de l’État ? » (avec Grégoire Delhaye), in Journal des Anthropologues, n°96-97, 2004, pp. 177-194.

CONTRIBUTIONS A DES OUVRAGES COLLECTIFS

2016 : « Des prosélytes connectés ? Le cas des combattants étrangers en Syrie » in Fatiha Kaoues et Myriam Laakili (dir.) Prosélytismes. Les nouvelles avant-gardes religieuses, Paris, CNRS Editions, p. 187-210.

  • 2013a : “Converts at work. Confessing a conversion”, in Olivier Roy and Nadia Marzouki (eds), Religious conversions in the Mediterranean world, Palgrave/Macmillan, 2013.

 

  • 2013b : « “Histoire de voir le temps passer”. Les hittistes algériens », in Jeunesses arabes. Loisirs, culture et politique, Bonnefoy L. et Catusse M., Paris, La Découverte, 2013, p.20-29.
  • 2010a : « La coopération incertaine. Entrelacs associatifs en Méditerranée » in F. Colonna et L. Le Pape, Traces. Désirs de savoir et volonté d’être. L’après-colonie au Maghreb, Actes-Sud, Paris, 2010, pp. 316-333.
  • 2010b : « Préface » in F. Colonna et L. Le Pape, Traces. Désirs de savoir et volonté d’être. L’après-colonie au Maghreb, Actes-Sud, Paris, 2010, pp. 5-10.
  • 2010c : « « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Les conversions religieuses sont-elles des bifurcations ? » in M. Bessin, C. Bidart, M. Grossetti (eds.), L’enquête sur les bifurcations. Les sciences sociales face aux ruptures et à l’événement, Paris, La Découverte, 2010, pp. 212-223.

LECTURES CRITIQUES D’OUVRAGES

  • Tiphaine Barthélemy, Philippe Combessie, Laurent Sébastien Fournier et Anne Montjaret, 2015, Ethnographies plurielles. Déclinaisons selon les disciplines, Paris, Éditions du CTHS – SEF (Lectures) http://lectures.revues.org/18675
  • Sylvie Taussig (dir.), 2014, Charles Taylor. Religion et sécularisation, Paris, CNRS Éditions, Paris. Lectures (Liens-socio).
  • Charles Taylor et Jocelyn Maclure, 2010, Laïcité et liberté de conscience, La Découverte, Paris. Lectures (Liens-socio).
  • Anne-Françoise Weber, 2007, Le Cèdre islamo-chrétien. Des libanais à la recherche de l’unité nationale, éd. Nomos, Baden-Baden, site du CHISM.
  • Katia Boissevain, 2006, Sainte parmi les saints. Sayyda Manûbiya ou les recompositions cultuelles dans la Tunisie contemporaine, Maisonneuve et Larose, Paris, in Revue des Mondes Musulmans de la Méditerranée.
  • Mercedes García-Arénal (dir.), 2002, Conversions Islamiques/Islamic conversions, Identités religieuses en Islam méditerranéen/Religious Identities in Mediterranean Islam, Paris, Maisonneuve et Larose, in Annuaire de l’Afrique du Nord, 2003, IREMAM / Aix-en-Provence.

VALORISATION DE LA RECHERCHE

  • « Le jihadisme, une idéologie politique ? » in Sciences humaines, Hors-série n°21, mai-juin 2016.
  • « Des religions sans culture ? » in Cahiers Français, n°389, novembre-décembre 2015, pp. 19-24.
  • « Qu’est-ce qui change quand on change de religion ? » in Sciences Humaines, n°205, juin 2009, dossier coordonné par J.-F. Dortier : changer sa vie, Éditions sciences-humaines.

ACTIVITÉS DE RECHERCHE

Axes de recherches

  • Les rapports entre religieux et politique (controverses politiques à référent religieux, formes et transformations des laïcités, conversions religieuses et modes d’engagements).
  • Les circulations religieuses en Méditerranée (Programme ANR : formation et circulation des élites religieuses, conversions, pèlerinages et processus de patrimonialisation)
  • Associations, société civile, mobilisations religieuses et minorités (confessionnelles) en Algérie et en Tunisie (présence chinoise en Algérie, mobilisation salafiste en Tunisie)
  • Les nouvelles formes du travail et de la communication scientifique dans l’enseignement supérieur et la recherche (le blogging scientifique notamment)

ANIMATION ET ADMINISTRATION DE LA RECHERCHE

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Une réflexion au sujet de « À propos de l’auteur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tentatives d'analyse des moments où le religieux et le politique se croisent, s’opposent, se superposent, s’interpellent, se métissent, s’interfèrent…