Archives par mot-clé : Fédération Protestante de France

Colloque : les protestants en France, une famille recomposée

Il y a quelques semaines, je signalais un colloque proposant un état des lieux du judaïsme en France. Et bien le colloque signalé aujourd’hui propose exactement la même chose à propos des protestantismes.

Affiche du colloque Protestantismes

Ce colloque est organisé par le GSRL (Groupe Sociétés Religions Laïcités) avec l’appui de l’IESR (Institut européen en sciences des religions), sous le patronage de la FPF (Fédération Protestante de France). Il aura lieu à Paris du 18 au 20 novembre 2010 dans l’Amphithéâtre « Bourgogne » (8 rue d’Athènes, 75009 Paris). Au vu des spécialistes qui vont intervenir, les débats promettent d’être studieux et intéressants. Ce n’est pas moins de 23 intervenants qui prendront la parole durant trois jours, tous universitaires et spécialistes de la question.

Un tel colloque est bienvenu pour deux raisons qui m’apparaissent essentielles :

  1. Il permet en effet de proposer une lecture sereine des tendances, parfois contradictoires, qui traversent le paysage protestant en France aujourd’hui. Ces frictions entre courants, dont la plus visible est l’opposition réformés – évangéliques, provoquent des remous à répétitions dans la Fédération Protestante de France et se retrouvent également au niveau local à propos de locaux ou de représentation de la communauté. (Voir pour information une série d’articles connexes et notamment une  interview de J.-P. Willaime en 2009 (Le Monde) et un article de C. Hoyeau (La Croix) en 2010). Le colloque pourrait nuancer en partie cette affirmation un peu tranchée, sans pour autant nier ces oppositions, que les organisateurs ont appelé le kaléidoscope protestant.
  2. La seconde raison du probable succès de ce colloque est la forte demande de connaissances scientifiques (notamment historiques et théologiques puis sociologiques) du public et des journalistes sur les églises protestantes évangéliques qui mobilisent de plus en plus de fidèles. Or ces églises sont si diverses dans leurs origines, leurs dogmes, dans le recrutement de nouveaux convertis qu’il me semble bienvenu d’en parler dans un colloque ouvert au public. Je me permets de signaler à ce propos l’ouvrage de Sébastien Fath, Du ghetto au réseau. Le protestantisme évangélique en France, 1800-2005 , (Genève : Labor et Fides, disponible sur Google Books), qui est à ce jour la synthèse la plus pertinente sur la question.

Sébastien Fath est par ailleurs co-organisateur du colloque et c’est également un chercheur-blogueur très intéressant à suivre. J’en profite également pour signaler amicalement la présence de Gilbert Vincent qui présentera une communication sur les engagements sociaux des protestants.

A noter qu’un programme (pdf) est disponible ici et que le colloque est sur inscription (détails dans le programme).

Temps de rédaction du billet : 1h30

Loïc Le Pape

Maître de conférence – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter