Séminaire à l’EHESS : Religion et politique, attentes eschatologiques dans le monde contemporain

Je viens de recevoir via une liste de diffusion professionnelle l’annonce et le programme d’un séminaire qui aborde exactement les thèmes de ce carnet de recherche, dans une perspective eschatologique. Voici donc l’argumentaire et le programme de ce nouveau et alléchant séminaire

Séminaire « Religion et politique : Attentes eschatologiques dans le monde contemporain »

Responsables : Emma Aubin-Boltanski et Claudine Gauthier.

Heure et lieu du séminaire : 11h-13h salle 11, 105 bd Raspail.

Le séminaire porte sur les attentes eschatologiques dans le monde contemporain. Ce phénomène aux facettes multiples – religieuses, politiques, sociales et psychologiques – s’inscrit dans une dynamique complexe où interagissent Juifs, Chrétiens, Musulmans et Zoroastriens. Nous aborderons l’eschatologie, non comme un système de croyance définitivement fixé par les textes sacrés, mais comme un concept recouvrant plusieurs types d’actes. Instrument de mobilisation ; ressource politique ; grammaire dogmatique, elle constitue non un engagement absolu et définitif, mais plutôt une posture parmi d’autres pour des acteurs agissant dans un monde qui nécessite de pouvoir évoluer selon les circonstances, les moments et les lieux. Pour cerner les différentes dimensions de notre objet, des ethnologues, philologues, historiens et politologues interviendront dans le cadre du séminaire.

12 avril : Touraj Daryaee, historien, Université de Californie : « From Persepolis to Jamkaran : iranian eschatologial locations »

3 mai : Nelly Amri, historienne, Université de la Manouba : « Sainteté et eschatologie au Maghreb »

10 mai : Galia Valtchinova, anthropologue, Université de Sofia : « Le salut comme horizon: permanence des thèmes et discours eschatologiques chez les chrétiens orthodoxes des Balkans, 14e – 19e siècles »

17 mai : Philippe Gonzalez, sociologue, Université de Lausanne : « Le monde, à fuir ou à conquérir ? Ethnographie des transformations contemporaines des eschatologies évangéliques »

31 mai : Christian Décobert, historien, CNRS : « Les apocalypses coptes médiévales, entre fin des temps et continuité de l’histoire »

7 juin :  Alain Dieckhoff, historien, CNRS : « La tentation messianique en Israël » et Barbara Peveling, anthropologue, doctorante EHESS-Université de Berlin : « Les juifs d’Afrique du Nord dans le milieu loubavitch »

14 juin : Dominique Casajus, anthropologue, CNRS: « La communauté saint-simonienne de Ménilmontant : eschatologie ou rêve d’ingénieurs ? » et Elisabeth Claverie, anthropologue, CNRS : « Bernadette et Gavroche. Analyse de deux figures d’eschatologie politique »

21 juin : Jean Pierre Filiu, historien, Institut d’études politiques : « Littératures apocalyptiques et mouvements messianiques dans l’Islam contemporain »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.