Archives de catégorie : Activités scientifiques

Colloque : les protestants en France, une famille recomposée

Il y a quelques semaines, je signalais un colloque proposant un état des lieux du judaïsme en France. Et bien le colloque signalé aujourd’hui propose exactement la même chose à propos des protestantismes.

Affiche du colloque Protestantismes

Ce colloque est organisé par le GSRL (Groupe Sociétés Religions Laïcités) avec l’appui de l’IESR (Institut européen en sciences des religions), sous le patronage de la FPF (Fédération Protestante de France). Il aura lieu à Paris du 18 au 20 novembre 2010 dans l’Amphithéâtre « Bourgogne » (8 rue d’Athènes, 75009 Paris). Au vu des spécialistes qui vont intervenir, les débats promettent d’être studieux et intéressants. Ce n’est pas moins de 23 intervenants qui prendront la parole durant trois jours, tous universitaires et spécialistes de la question.

Un tel colloque est bienvenu pour deux raisons qui m’apparaissent essentielles :

  1. Il permet en effet de proposer une lecture sereine des tendances, parfois contradictoires, qui traversent le paysage protestant en France aujourd’hui. Ces frictions entre courants, dont la plus visible est l’opposition réformés – évangéliques, provoquent des remous à répétitions dans la Fédération Protestante de France et se retrouvent également au niveau local à propos de locaux ou de représentation de la communauté. (Voir pour information une série d’articles connexes et notamment une  interview de J.-P. Willaime en 2009 (Le Monde) et un article de C. Hoyeau (La Croix) en 2010). Le colloque pourrait nuancer en partie cette affirmation un peu tranchée, sans pour autant nier ces oppositions, que les organisateurs ont appelé le kaléidoscope protestant.
  2. La seconde raison du probable succès de ce colloque est la forte demande de connaissances scientifiques (notamment historiques et théologiques puis sociologiques) du public et des journalistes sur les églises protestantes évangéliques qui mobilisent de plus en plus de fidèles. Or ces églises sont si diverses dans leurs origines, leurs dogmes, dans le recrutement de nouveaux convertis qu’il me semble bienvenu d’en parler dans un colloque ouvert au public. Je me permets de signaler à ce propos l’ouvrage de Sébastien Fath, Du ghetto au réseau. Le protestantisme évangélique en France, 1800-2005 , (Genève : Labor et Fides, disponible sur Google Books), qui est à ce jour la synthèse la plus pertinente sur la question.

Sébastien Fath est par ailleurs co-organisateur du colloque et c’est également un chercheur-blogueur très intéressant à suivre. J’en profite également pour signaler amicalement la présence de Gilbert Vincent qui présentera une communication sur les engagements sociaux des protestants.

A noter qu’un programme (pdf) est disponible ici et que le colloque est sur inscription (détails dans le programme).

Temps de rédaction du billet : 1h30

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Colloque sur les judaïsmes (Toulouse) : une synthèse novatrice

C’est un colloque important qui aura lieu à Toulouse les 26, 27, 28 et 29 octobre 2010 : les participants vont s’attacher à identifier et expliquer les transformations qui touchent les recherches sur les judaïsmes. Cette initiative est importante à deux titres : elle est une des rares synthèses sur un objet spécifique tout en prenant en compte les mutations de cet objet.

Affiche colloque judaïsmesIl est en effet une caractéristique des travaux sur le judaïsme en France et en Europe : ils sont assez peu nombreux, et surtout ils sont éparpillés, dispersés (émiettés selon la présentation du colloque) et donc sans grands rapports entre-eux. pourtant il existe une communauté de chercheur-e-s assez soudée, se connaissant, et échangeant fréquemment autour de leurs recherches. Cette dispersion des travaux est sans doute un héritage de la constitution d’un champ scientifique de la religion valorisant les recherches théoriques plus que l’empirie. Encore faudrait-il nuancer ce propos et noter l’importance des études du catholicisme dans la production de la sociologie des religions naissante (je reviendrais sur cette hypothèse bientôt). Ce colloque est donc le premier, depuis longtemps, à réunir autant de chercheur-e-s travaillant sur le même thème, avec des participant-e-s européens, américains et israéliens. Gageons que les échanges y seront vifs et soutenus.

La seconde caractéristique à souligner à propos de ce colloque est l’angle d’attaque choisi par les organisatrices : les mutations des problématiques socio-anthropologiques à propos des judaïsmes. C’est, me semble-t-il une proposition de lecture extrêmement féconde qui permet de lier l’étude de ce qui change dans les judaïsmes à la façon dont ces changements sont insérés dans des contextes socio-historiques bien particuliers. L’idée n’est pas nouvelle certes, mais elle est nécessaire lorsqu’on tente de parler scientifiquement de la religion : évacuer les contextes, les effets, les récupérations ou les oppositions politiques sur de tels objets est vraiment très préjudiciable à nos propos. Aussi je me réjouis de cet angle d’attaque, et je pressens qu’une série d’interventions innovantes pourrait venir bousculer les traditions de recherche les plus établies sur cet objet.

L’organisation de cette conférence est assurée par le laboratoire LISST à Toulouse, très en pointe sur l’étude du judaïsme. Il vient ici concurrencer les deux “gros” (i.e. historiques) laboratoires parisiens, le CEIFR et le GSRL, hauts-lieux de la sociologie des religions.

Temps de rédaction : 1h50

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vient de paraître (bis)

Je signale la parution de l’ouvrage L’Europe, avec ou sans Dieu? héritages et nouveaux défis (Éditions de l’Atelier). Je n’ai pas encore feuilleté le livre mais il apparait comme une synthèse bien utile sur les religions dans l’espace européen…

Voici la quatrième de couverture :

Couverture Europe avec ou sans DieuÀ l’heure où se sédentarisent d’importantes populations musulmanes en Europe et où se profile l’adhésion de la Turquie, l’Union européenne n’échappe pas à la question religieuse. Comment gérer les demandes identitaires religieuses dans une mondialisation qui exacerbe le sentiment religieux ? Quelle est la place réservée aux religions au sein des sociétés civiles européennes ?

Les informations réunies dans ce livre en font un ouvrage unique pour comprendre les enjeux contemporains du phénomène religieux en Europe. Sa conception sous forme de guide permet de voyager à travers l’ouvrage selon ses besoins et ses centres d’intérêt.

Une synthèse d’accès facile sur l’Europe des 27 + la Turquie, la Norvège et la Suisse fait la première originalité de cet ouvrage. Une première partie fait le point sur l’histoire religieuse de ces pays et la manière dont leur système de cultes s’adapte à la pluralité religieuse grandissante.

Des approches transversales sur des questions sensibles auxquelles sont confrontés les pays européens sont fournises : la gestion publique de l’islam, l’enseignement des religions à l’école, la dérive sectaire, le port des signes religieux, la liberté d’expression concernant les libertés religieuses, la laïcisation du droit et la sécularisation des mentalités concernant certaines questions (le PACS, l’Ivg, l’homosexualité, l’euthanasie)…

Pour rendre la lecture aisée, chaque question donne lieu à une courte synthèse, suivie d’un tableau synoptique présentant une information actualisée et complète par pays. Des différences mais aussi des convergences inattendues émergent entre les pays européens.

Les auteures, toujours via le site des éditions de l’Atelier :

Bérengère MASSIGNON est docteure en sociologie de l’École pratique des Hautes Études (EPHE), et Maitre de Conférence à Sciences Po Paris. Elle a travaillé comme assistante de recherche auprès du Conseiller pour les affaires religieuses du Quai d’Orsay. Elle a publié : Des dieux et des fonctionnaires. Religions et laïcités face au défi de la construction européenne, (Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007).
Virginie RIVA est doctorante en science politique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle prépare une thèse sur « La recomposition des identités religieuses en France, Belgique et Italie à la lumière du processus d’intégration européenne : le débat sur les racines chrétiennes de l’Europe ».

Voir également une présentation publique de l’ouvrage à l’Institut Européen en Sciences des Religions (IESR), le 6 octobre 2010, avec J.P. Willaime et P. Portier. Plus d’infos.

[Mise à jour du 19 octobre 2010] : Ajout de la table des matières détaillée :

Table des matières

PRÉFACE de Jean-Paul Willaime

INTRODUCTION

PARTIE 1 : HÉRITAGES ET NOUVELLE DONNE RELIGIEUSE

CHAPITRE 1 : DIEU DANS TOUS SES ÉTATS

  • L’Europe sans Dieu ?
  • Dieu dans tous ces États

CHAPITRE 2 : LES PAYS CATHOLIQUES : DU MONOPOLE AU PLURALISME

  • De l’hégémonie catholique à un pluralisme religieux inédit : Italie, Espagne et Portugal
  • Les laïcités belge et française
  • Les pays de l’Est : entre déchristianisation et réaffirmation religieuse
  • Des destins singuliers : Autriche, Irlande, Luxembourg et Malte

CHAPITRE 3 : LES PAYS PROTESTANTS : DE LA RELIGION DU PRINCE A L’OUVERTURE CONFESSIONNELLE

  • Les religions d’État face au pluralisme religieux : Royaume-Uni et pays scandinaves
  • Les pays bi-confessionnels face au défi du pluralisme religieux : Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Lettonie, Estonie

CHAPITRE 4 : LES PAYS ORTHODOXES ET LA TURQUIE : UNE AUTRE CULTURE POLITICO-RELIGIEUSE

  • Les pays orthodoxes : le basileus, le patriarche et les autres
  • Aux frontières de l’Europe

CHAPITRE 5 : DIASPORAS JUIVES D’EUROPE : UNE EUROPÉANISATION DIFFICILE

  • Des destins contrastés
  • Après 1492
  • XIXe siècle : émancipation, assimilation et antisémitisme en Europe occidentale
  • XIXe-XXe siècle en Europe orientale : un destin douloureux
  • Le judaïsme européen après 1945

CHAPITRE 6 : GUERRES DES RELIGIONS EN EUROPE : QUELLE ACTUALITÉ ?

  • Les conflits postcoloniaux (Chypre, Irlande du Nord)
  • Les conflits postcommunistes (Les Balkans)

PARTIE II : LES NOUVEAUX DÉFIS EUROPÉENS

CHAPITRE 7 : LES RELIGIONS FACE A L’EVOLUTION DES MŒURS

  • Premières étapes de la laïcisation du droit : le mariage civil et le divorce
  • Le combat pour l’avortement
  • L’extension des droits aux couples homosexuels
  • La mort et le droit : la lente reconnaissance de l’euthanasie
  • Tableau comparatif

CHAPITRE 8 : LIBERTÉ D’EXPRESSION VERSUS LIBERTÉ RELIGIEUSE : LE BLASPHÈME EN QUESTION

  • Blasphème et liberté d’expression
  • Blasphème et législation nationale
  • Tableau comparatif

CHAPITRE 9 : L’EUROPE FACE AUX DÉFIS DE L’ISLAM

  • Cherche interlocuteur désespérément
  • Quand l’islam interpelle
  • Tableau comparatif

CHAPITRE 10 : CRUCIFIX, KIPPA, VOILE, BURQA… ET APRÈS ?

  • Quand la France ouvre le bal… sans cavalier
  • Quand toute l’Europe s’y met
  • Tableau comparatif

CHAPITRE 11 : DES PROFS ET DES DIEUX

  • L’Unité nationale avec ou sans Dieu
  • Dieu fait ses classes : les scénarios du changement
  • Tableau comparatif

CHAPITRE 12 : SECTES, EUROPE ET IDÉAUX

  • Dans le maquis des définitions
  • Lutter contre les sectes : un aperçu européen
  • Quand le monde s’en mêle
  • Tableau comparatif

CHAPITRE 13 : LES RACINES CHRÉTIENNES DE L’EUROPE EN DÉBAT

  • La CEE : une Europe sans âme ?
  • Dieu dans le moment constitutionnel

CONCLUSION. RETOUR SUR L’EXCEPTION EUROPÉENNE

POSTFACE de Joseph Maïla

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vient de paraître (un peu de pub personnelle)…

Cela n’a rien à voir, ou très peu, avec la question du politique et du religieux, mais il s’agit de la publication de mon premier livre, dont je suis très fier… C’est un ouvrage travaillé, issu d’un beau programme de recherche, qui regroupe une vingtaine d’auteurs, chercheurs, écrivains ou hommes de lettres. Il est paru en juin 2010.

Voici donc ci dessous un résumé que l’on retrouve sur la quatrième de couverture, et puisqu’il s’agit d’un ouvrage collectif, la table des matières suit.

Cet ouvrage collectif se propose de penser l’après-colonie dans les pays du Maghreb en restituant un univers disparu mais qui a laissé des traces analysables comme autant de moments partagés. Les vingt textes qu’il regroupe, dus à une équipe pluridisciplinaire, sont agencés en quatre parties.Couverture Traces Colonna Le Pape

La première traite des violences qui ont fait déverser, hors des frontières des pays concernés, soit des populations pauvres, soit des réfugiés fuyant des territoires voisins agressés. La deuxième, à travers l’exemple de l’exploitation minière et de la médecine humaniste, souligne l’ambiguïté du contexte colonial où les sociétés maghrébines ont découvert à la fois le statut de prolétaire, puis de travailleur expatrié, et celui d’individu à part entière. La troisième présente cinq types de revendications identitaires, allant du “Pied” européen – qui ne se sent pas pleinement Français et encore moins Algérien – au jeune d’origine maghrébine, français de droit mais cherchant à préserver une certaine spécificité. Enfin, sont abordés, à travers des exemples aussi différents qu’un cimetière chrétien à Constantine ou une œuvre architecturale à Tunis, les “ingrédients” d’une réparation quand tout paraît cassé.

L’ensemble montre que les liens tissés entre les pays du Maghreb et l’Europe méditerranéenne s’inscrivent dans une histoire très embrouillée où la colonisation n’aura été qu’un épisode, certes tragique mais nullement fatal pour l’intégrité des sociétés concernées.

Table des matières

PRÉFACE, par Loïc Le Pape

INTRODUCTION : “Un objet qui parle de la perte, de la destruction, de la disparition des objets”. A propos de traces…, par Fanny Colonna

I. MIGRER

1. Une mémoire courte, la colonisation agraire italienne en Libye, par Federico Cresti

2. Le front est de la guerre d’Algérie : repli et implantation des FLN-ALN en Tunisie, par Jamel Haggui

3. La mémoire collective marocaine et la présence des Algériens au Maroc, 1956-1962, par Mohammed Amattat

4. Les Italiens de Tunisie aperçus à travers la littérature coloniale, par Marinette Pendola

II. TRAVAILLER

5. Foi et humanisme durant la période coloniale en Tunisie : sur les traces du Dr Cuénod (1868-1954), par Habib Kazdaghli

6. Khouribga, mémoire(s) d’une ville minière marocaine, par Salah Chougag

7. La mine de Timezrit. Histoire sociale des At Yemmel en Kabylie 1902-1976, par Azzedine Kinzi

8. Le portrait de Safia, d’El-Kelâa à Aubagne, entretien par Azzedine Kinzi

9. Remuer la terre, “retourner la veste”. Missionnaires d’Afrique dans la Tunisie coloniale, par Daniela Melfa

III. EXISTER

10. Insoumis et bandits chez les Béni Bouslimane du Zellatou (Aurès), par Abdelnacer Guedjiba

11. Retour vers le pays perdu, par Pierre Fréha

12. Des reniements à l’affirmation de soi dans la quête de la nationalité française en Algérie, par Mohand-Akli Hadibi

13. Le droit de la nationalité française aujourd’hui, par Mohand-Akli Hadibi et François Masure

14. Ecarts d’identité. Expériences de la naturalisation en France, par François Masure

15. L’attachement au lieu d’origine. Entre tonalités d’habitation et convictions communautaires, le sol glissant de l’appartenance, par Marc Breviglieri

IV. RELIER

16. La coopération incertaine. Entrelacs associatifs en Méditerranée, par Loïc Le Pape

17. Itinéraires dans le cimetière chrétien de Constantine, par Khedidja Adel

18. Sur les traces de Prosper Ricard. Expériences culturelles dans la médina de Tunis (1927-1950), par David Bond

19. L’Art nouveau en Tunisie. Resplandy, architecte pionnier, par Sana Zouabi

20. De “radicaux” à “enracinés”. Réflexions sur l’engagement environnementaliste local, par Laura Centemeri

21. Train de nuit, par Fatima Gallaire

Vous trouverez l’ouvrage dans toutes les bonnes librairies. Il est édité par Actes-Sud, collection Sindbad, et coute 28 euros. On y trouve des textes scientifiques, des nouvelles, des photos, des réflexions…

Voir l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Acheter l’ouvrage sur Amazon | Fnac

Couverture Traces Colonna Le Pape

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Deux colloques et un lien intéressant…

Deux colloques vont se tenir les prochains jours qui témoignent de l’importance du thème des religions et des liens à l’organisation de la cité dans la recherche française et internationale la plus récente. Continuer la lecture de Deux colloques et un lien intéressant…

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Colloque : Identité nationale et religion (France et Japon)

Je signale un colloque qui se tiendra les mercredi 5 et jeudi 6 mai 2010 à Paris (site Pouchet du CNRS, 59 rue Pouchet, 75017 Paris). Le colloque est organisé par l’EPHE, le GSRL et le CNRS sous les responsabilités scientifiques de Philippe Portier et Jean-Paul Willaime. Il traite d’une question d’actualité brûlante, contradictoire et éminément politique : le lien entre la religion et l’identité nationale.

Je me permets de le signaler avec d’autant plus de plaisir qu’il inaugure une comparaison inédite et intéressante entre la France et le Japon. En plus de réunir des “sommités” sur la question de l’identité nationale ou sur celle des religions, le programme ( reproduit ci dessous et téléchargeable sur le site de l’IESR), pourrait permettre de contrebalancer l’utilisation politique qui est faite aujourd’hui de l’identité nationale et de la pluralité religieuse en France. C’est un colloque “anti-débat-sur-l’identité-nationale” en quelque sorte. Salvateur !

Continuer la lecture de Colloque : Identité nationale et religion (France et Japon)

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Un débat public à propos de la loi sur le voile intégral

Je signale un débat proposé par l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM) (EHESS – Paris), à un horaire inhabituel pour des chercheurs (18h-20h), mais parfait pour pouvoir accueillir des citoyen-nes intéressés par des débats de qualité sur un sujet si sensible. Continuer la lecture de Un débat public à propos de la loi sur le voile intégral

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Séminaire à l’EHESS : Religion et politique, attentes eschatologiques dans le monde contemporain

Je viens de recevoir via une liste de diffusion professionnelle l’annonce et le programme d’un séminaire qui aborde exactement les thèmes de ce carnet de recherche, dans une perspective eschatologique. Voici donc l’argumentaire et le programme de ce nouveau et alléchant séminaire Continuer la lecture de Séminaire à l’EHESS : Religion et politique, attentes eschatologiques dans le monde contemporain

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Séminaire (compte-rendu) : le religieux dans l’espace public au Canada

J’ai assisté, presque par hasard, à un séminaire de l’IMERA (Institut méditerranéen d’études avancées – Marseille) assez passionnant. La conférencière, Yolande Geadah, venait parler de son expérience de recherche et d’action (féministe) dans le domaine de l’expertise et de l’étude des liens entre le religieux et le politique.

Je retranscrit ici les propos de Y. Geadah, et propose un petit commentaire personnel à la fin.

Il faut relativiser le phénomène des revendications religieuses au Québec. Ce n’est qu’un petit nombre de personnes qui revendique des droits spécifiques, alors que la majorité des membres de ces communautés est contre. Continuer la lecture de Séminaire (compte-rendu) : le religieux dans l’espace public au Canada

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Conférence : multiculturalisme et place du religieux en débat

Je signale ici le programme d’un colloque à venir sur la question du multiculturalisme. Il aura lieu à Paris, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne les 26 et 27 février 2010. Au vu de la composition du comité scientifique et du programme annoncé, il s’agit d’une perspective plutôt “Canadienne”, ce qui est intéressant pour une démarche interrogeant le modèle Français (j’y reviens dans un autre post) mais qui peut manquer de précision à propos d’autres modèles multiculturels. En effet, le Canada, bien que pays multiculturel possède l’étrange caractéristique d’être très marqué par le modèle républicain qu’incarne la France.

Un programme alléchant donc, avec des intervenants et interventions variées, et un atelier tout entier consacré à la question de la place de la religion dans un modèle multiculturel qui aura lieu vendredi après-midi (Atelier 2 : Revisiter le modèle de la tolérance religieuse). Ce colloque devrait intéresser tout ceux qui s’intéressent aux formes pratiques et théoriques de l’État, aux conceptions philosophiques de ses administrés et au-delà à ce qui fait lien entre les individus. Et là, le religieux, dans un modèle multiculturel ou républicain est toujours un angle d’observation fécond.

Attention : vendredi après-midi et samedi matin, deux ateliers se déroulent en parallèle.

Continuer la lecture de Conférence : multiculturalisme et place du religieux en débat

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter