Archives de catégorie : Religions

Burqa, version Belge

Alors que le gouvernement français (sous pression élyséenne) semble avoir opté pour la présentation rapide d’une loi interdisant le port de la burqa dans l’espace public, les députés Belges viennent de le faire ! Bruxelles, Place des Martyrs
Évidemment, l’option retenue est celle d’une interdiction de cacher ou dissimuler son visage. Une loi visant explicitement la burqa ou le niqab serait nulle puisqu’entachée de discrimination envers une religion. Le texte belge est ainsi formulé : les personnes qui « se présenteront dans l’espace public le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, par un vêtement de manière telle qu’ils ne soient plus identifiables » seront passibles d’une amende et d’une peine de prison avec sursis.
Pour autant, malgré ce vote “spectaculaire” (136 votes pour et 2 abstentions), le texte n’est pas encore en vigueur et est loin de l’être : la chambre haute devra encore voter le texte dans les mêmes termes et un décret d’application devra être rédigé. Compte tenu de la crise institutionnelle que traverse la Belgique, il est probable que cette interdiction mette du temps à être appliquée.
Ce qui laissera également du temps aux avocats et aux groupes de pression de préparer une contre-offensive politique et juridique, avec par exemple, un recours devant la Cour de justice de l’Union Européenne (en cas de litige dans la fonction publique) ou devant la Cour européenne des droits de l’homme.
Affaire à suivre…

Temps de rédaction du billet : 40 minutes.

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Un débat public à propos de la loi sur le voile intégral

Je signale un débat proposé par l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM) (EHESS – Paris), à un horaire inhabituel pour des chercheurs (18h-20h), mais parfait pour pouvoir accueillir des citoyen-nes intéressés par des débats de qualité sur un sujet si sensible. Continuer la lecture de Un débat public à propos de la loi sur le voile intégral

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Séminaire à l’EHESS : Religion et politique, attentes eschatologiques dans le monde contemporain

Je viens de recevoir via une liste de diffusion professionnelle l’annonce et le programme d’un séminaire qui aborde exactement les thèmes de ce carnet de recherche, dans une perspective eschatologique. Voici donc l’argumentaire et le programme de ce nouveau et alléchant séminaire Continuer la lecture de Séminaire à l’EHESS : Religion et politique, attentes eschatologiques dans le monde contemporain

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Le port de la Burqa en Europe : pas de législations mais des controverses

Un document de travail du Sénat datant d’octobre 2009 fournit un point de comparaison intéressant sur le port de la Burqa dans les pays européens. Il compare les législations de 9 des pays membres de l’Union Européenne : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Grande-Bretagne, l’Italie, les Pays-Bas et la Suisse. Les conclusions du rapport sont très intéressantes (le rapport est disponible ici) :

– aucun pays ne s’est doté de règles nationales sur le port de la burqa dans les lieux publics ;
– en Allemagne, en Belgique, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, il existe des interdictions de portée limitée ;
– dans tous les pays européens, le port de la  burqa dans les lieux publics suscite des controverses plus ou moins vives (p.7)

Continuer la lecture de Le port de la Burqa en Europe : pas de législations mais des controverses

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Autour du débat sur l’identité nationale : pourquoi le débat se focalise-t-il sur la religion ?

Lors d’une récente conférence de presse (5 janvier 2009), le ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire, Eric Besson, a estimé que, «contrairement à ce qui est suggéré à l’envi, le débat sur l’identité nationale ne se focalise pas sur l’immigration et l’islam». Pourtant, dès le début, la religion a été l’un des thèmes privilégiés, si ce n’est le thème le plus important. La difficulté de l’exercice est de démêler ce qui relève du religieux et ce qui relève d’autre chose (la culture, les communautés, les différences sociales, les options politiques), étant bien entendu que c’est cet amalgame qui est important de saisir.

Alors pourquoi le débat se focalise-t-il sur la religion ? Il y a, selon moi, trois raisons :

  1. Parce qu’il y a une logique médiatique propre au débat : dans une sphère politique divisée, où toute « dissonance » devient très importante, c’est la religion qui fait le plus de bruit.
  2. Parce qu’il existe un débat, relancé récemment, sur l’identité religieuse de la France, et de la France en Europe. On en avait parlé en 1996 lors de la venue du pape Jean-Paul II en France et de la commémoration du baptême de Clovis. On a reparlé de cette « identité religieuse » à propos de l’opportunité d’une mention de l’héritage chrétien de l’Europe dans le préambule de la Constitution européenne. On en a encore parlé récemment suite au discours de N. Sarkozy au Latran, invité par le pape en décembre 2007.
  3. Enfin, parce que la question de l’identité religieuse française est constitutive de l’histoire du pays, dont le sacre de Reims, l’Edit de Nantes, puis sa révocation sont des étapes cruciales qu’il faudra étudier.

Nous verrons ici le premier de ces trois arguments, en insérant le phénomène dans l’actualité. Les deux autres arguments seront traités au fil des billets, car ils engagent beaucoup plus qu’un simple commentaire d’actualité.

Une logique médiatique qui « survalorise » tout ce qui touche à la religion

La place de la religion dans le débat public, en déplaise à Eric Besson, est explicable, en partie, par une logique des médias, qui tend à valoriser les “dérapages” ou les “dissonances” au sein d’un débat public controversé. Dans cette logique, les journalistes ont tendance à mettre en avant des témoignages ou à rapporter les petites phrases des hommes politiques qui “détonnent” dans un tel contexte.

Continuer la lecture de Autour du débat sur l’identité nationale : pourquoi le débat se focalise-t-il sur la religion ?

Loïc Le Pape

Maître de conférence - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter